Skip to content

“Impliquer ceux qui vivent autour du puits” Jean-Michel du Congo témoigne

March 24, 2012

celinehervebazin

“La SNDE (Société Nationale de Distribution d’Eau) est habituée à desservir 100.000 habitants alors qu’avec la croissance de la ville, on est aujourd’hui à 1.000.000 d’habitants.

Dans mon village, le forage a été construit sans pompe, ce n’est pas durable et cela ne résout pas le probable car l’eau est sacrée.

Il y a beaucoup d’associations existent au Congo mais la société civile n’est pas structurée et qu’il n’y a pas assez d’attention portée aux problèmes liés à l’environnement. Pour la problématique de l’eau, il est important de savoir impliquer l’ensemble de la population autour de projets communs qui sensibilisent aux problématiques liées à l’eau…

Un des enjeux essentiels est la qualité de l’eau. On a eu une épidémie de choléra à cause de l’utilisation d’un puits à ciel ouvert. L’eau a été polluée suite à la pollution fécale des habitants ce qui a développé des pollutions bactériologiques. Il faudrait avoir une sensibilisation globale qui implique tous les acteurs qui interagissent autour du puits pour que les gens comprennent mieux leurs interactions avec l’eau.”

About these ads
No comments yet

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: